Ballon d'Or par

Lucy Bronze termine deuxième, quatre lyonnaises dans le top 10

Commentaire(s)
Megan Rapinoe remporte le Ballon d’Or féminin 2019.

La milieu de terrain du Reign FC de Seattle et des États-Unis, Megan Rapinoe (34 ans), vient d'être élue Ballon d'Or féminin 2019. L'emblématique joueuse de la sélection US est récompensée pour son année incroyable durant laquelle elle a notamment remporté la Coupe du Monde en France. Elle succède à Ada Hegerberg, lauréate la saison dernière, et devance la Lyonnaise Lucy Bronze (deuxième) et sa coéquipière en sélection, Alex Morgan (troisième). Quatre Lyonnaises garnissent le top 10.

Vingt joueuses étaient nommées : Lieke Martens (FC Barcelone/Pays-Bas), Kosovare Asllani (Tacon/Suède), Sofia Jakobsson (Tacon/ Suède), Sari van Veenendaal (Atlético/Pays-Bas), Sam Kerr (Chicago Red Stars/Australie), Ellen White (Manchester City/Angleterre), Nilla Fischer (Linköpings/Suède), Amandine Henry (Lyon/France), Lucy Bronze (Lyon/Angleterre), Alex Morgan (Orlando Pride/Etats-Unis), Vivianne Miedema (Arsenal/Pays-Bas), Dzsenifer Marozsan (Lyon/Allemagne), Pernille Harder (Wolfsburgo/Danemark), Sarah Bouhaddi (Lyon/France), Megan Rapinoe (Reign/Etats-Unis), Wendie Renard (Lyon/France), Rose Lavelle (Washington Spirit/Etats-Unis), Marta (Orlando/Brésil), Ada Hegerberg (Lyon/Norvège), Tobin Heath (Portland Thorns/Etats-Unis).