Mercato par

Pourquoi l'OL doit s'activer dans le dossier Pellistri...

Commentaire(s)

Après avoir formulé une première offre pour Facundo Pellistri, l'OL va devoir se hâter d'en envoyer une deuxième, avant que la concurrence ne prenne les devants.

La filière sud-américaine va-t-elle offrir un nouveau talent à l'Olympique Lyonnais ? Auteur d'un très joli coup l'hiver dernier avec Bruno Guimaraes, recruté à l'Athletico Paranaense au nez et à la barbe de l'Atlético Madrid, le club rhodanien serait de nouveau sur les traces d'un jeune prospect très convoité de l'autre côté de l'Atlantique, Facundo Pellistri.

Via son directeur sportif Juninho, qui s'occupe de ce dossier en personne, une offre de 4 millions a même déjà été envoyé à Penarol, où le jeune ailier uruguayen (18 ans) crève l'écran depuis septembre dernier (25 matchs, 1 but, 3 passes). Une proposition repoussée par les dirigeants du club de Montevideo, qui ont fixé sa clause libératoire à 9 millions d'euros. Le montant est accessible pour l'OL, quand bien même une absence de la scène continentale engendrerait un manque à gagner important d'un point de vue financier.

La Juve et City sont à l'affût

Les dirigeants lyonnais attendent-ils d'en savoir plus sur leur avenir européen (une victoire finale en C1 leur offrirait un accessit à la prochaine édition) pour formuler une deuxième offre ? Jouer la montre n'est, en tout cas, pas dans leur intérêt, étant donné que la concurrence pourrait vite se renforcer dans ce dossier. D'après L'Equipe, la Juventus Turin, adversaire des Gones en 8e de finale (vendredi à 21h) a également suivi de près l'évolution de Pellistri au cours des derniers mois et ne devrait pas manquer de se positionner. Manchester City a déjà atteint ce stade, en manifestant son intérêt auprès de l'entourage du joueur. Pour Juninho et l'OL, il serait temps de conclure.